6 - correction des devoirs maison


SUJET I :

Comment le recueil Les Mains libres fait-il le lien entre la nature et la femme ?


SUJET II :

En quoi le recueil Les Mains libres s'apparente-t-il à une œuvre surréaliste ? 


SUJET III :

Raymond Jean écrit : « Il faut donc apprendre à lire la poésie d'Eluard dans ses blancs et dans ses silences. Ce qui n'est pas si difficile car c'est une poésie qui se tait autant qu'elle parle. » Cette affirmation de R. Jean vous semble-t-elle définir justement l'activité du lecteur des Mains Libres ? 


SUJET IV :

Quelle est la valeur du motif des mains dans le recueil Les mains libres ?


SUJET V : 

Quelle image de la femme le recueil Les mains libres donne-t-il à voir ?


SUJET VI :

"Pour collaborer, peintres et poètes se veulent libres. La dépendance abaisse, empêche de comprendre, d'aimer.Il n'y a pas de modèle pour qui cherche ce qu'il n'a jamais vu. À la fin, rien n'est aussi beau qu'une ressemblance involontaire". Paul Éluard, Donner à voir, extrait de Physique de la poésie. 

D'après vous, cette déclaration peut-elle s'appliquer au recueil les Mains libres ?

Voir corrigé en format PDF à télécharger tout en bas de cette page.

Sous-pages (1) : Devoir 4
Ċ
JOHANN TRUMEL,
15 mai 2014 à 10:44
Comments