1ère‎ > ‎Épreuve écrite‎ > ‎Copies d'élèves‎ > ‎

sujet de bac 10 - commentaire Scarron - la poésie

 

COMMENTAIRE LITTÉRAIRE :  

« Vous faites voir des os » - Paul Scarron (1654)

 

Introduction[1] : Paul Scarron, auteur baroque parmi les plus amusants de son époque, le milieu du XVIIe siècle, a souvent pratiqué à travers le théâtre, le roman ou la poésie, les styles humoristiques à la mode de son temps : le burlesque, le style héroï-comique, la parodie, par exemple dans son fameux Virgile travesti. Pour votre commentaire, portez particulièrement votre attention sur le genre du poème (il s’agit là d’un simple indice).

 

 

Vous faites voir des os quand vous riez, Hélène,
Dont les uns sont entiers et ne sont guère blancs ;
Les autres, des fragments noirs comme de l’ébène
Et tous, entiers ou non, cariés et tremblants.

 

Comme dans la gencive ils ne tiennent qu’à peine
Et que vous éclatez à vous rompre les flancs,
Non seulement la toux, mais votre seule haleine
Peut les mettre à vos pieds, déchaussés et sanglants.

 

Ne vous mêlez donc plus du métier de rieuse[2] ;
Fréquentez les convois et devenez pleureuse :
D’un si fidèle avis faites votre profit.

 

Mais vous riez encore et vous branlez la tête !
Riez tout votre soûl, riez, vilaine bête :
Pourvu que vous creviez de rire, il me suffit.

 


 

[2] « Rieuse » n’est pas un métier : c’est ici un trait d’humour qui fait référence au « métier de pleureuse » : Une pleureuse ou, plus rarement, un pleureur est une personne engagée pour feindre la tristesse lors de funérailles, afin de faire paraître plus important l'hommage rendu au défunt. L'existence de la profession est attestée depuis l'Égypte antique, et elle persiste dans certaines cultures au XXIe siècle.

 



Comments